Une tasse de thé

Bien préparer l’arrivée de son chaton

15 mars 2020
Bien-préparer-l'arrivée-de-son-chaton

Voilà quelques mois qu’une boule de poils est arrivée dans nos vies (tu as pu apercevoir ses jolis yeux bleus sur mon Instagram) . Et comme sa fête est très bientôt (le petit bonhomme se prénomme Paddy), et que cet article me trottait dans la tête, je me suis dit que j’allais te parler de mon expérience et surtout comment bien préparer l’arrivée de son chaton à la maison. De l’idée d’en avoir un bientôt aux préparatifs, voici mes conseils de « Maman-Chat » !

S’informer

J’aurais pu aussi l’appeler partie « théorique ». L’idée d’avoir des animaux a toujours été présente. Mais lorsqu’on s’apprête à sauter le pas, à concrétiser la chose, je préfère m’informer sur le sujet avant le grand saut 🙂 .

livre-chat-en-appartement-bein-préparer-l'arrivée-de-son-chat

Un peu de lecture !

Et la première étape est de trouver des livres sur le sujet ! Tout simplement 🙂 . Notamment si tu souhaites accueillir une race en particulier. Je me rappellerais toujours lorsque j’avais 8 ans, on avait acheté un livre sur les Golden Retrievers afin de mieux connaitre la race, son caractère, ses besoins… Ça donne une bonne idée ! Maintenant, on trouve aussi des vidéos sur Youtube mais aussi des articles sur Google. Alors plus tu as d’informations que tu peux regrouper et comparer entre elles, mieux c’est !

Etudier son environnement

Chaton-sacré-de-birmanie-bien-préparer-son-arrivée

Maintenant qu’on en sait un peu plus sur ses besoins, il est temps d’étudier son environnement : Est-ce qu’il évoluera dans une maison, aura-t-il le droit d’aller dehors ? Ou au contraire sera-t-il dans un appartement ? Est-ce un chat qui peut rester à l’intérieur sans connaitre les longues ballades pour explorer son territoire ? Il faut que son environnement soit compatible avec ses besoins. Aussi, pour bien préparer l’arrivée de son chaton, on nous conseille de « penser comme un chat« . Par là, on entend plutôt « où pourrait-il se poser en hauteur ?« , « Y a-t-il des zones à risques, des produits toxiques à sa portée qu’il faut retirer ? » « Si j’étais un chat, où je me faufilerais ?« . En fait, il faut penser comme un chat curieux et explorateur. Attention également aux plantes qui peuvent être toxiques, voire mortelles. Il faut veiller à ce qu’elles soient hors de portée ou bien « pet-friendly » 🙂 .

Les préparatifs

Maintenant que tout est clair dans ta tête et que tu as trouvé ta boule d’amour (à la SPA, dans un élevage ou chez un particulier), il faut bien préparer son arrivée ! Ici, je parlerais plus de mon expérience dans la mesure où mon bébé chat évolue dans un appartement et qu’il n’a que 2m² de balcon pour respirer l’air pure… de banlieue. Petite parenthèse à ce sujet : j’ai « investi » dans un purificateur d’air. Quitte à rester à l’intérieur, autant que l’air soit dépollué !

hamac-chat-sacré-de-birmanie-préparer-son-arrivée

Des jouets !

Il faut le stimuler ce petit chat ! Même s’ils sont connus pour être de gros dormeurs (16h par jour et cela peut aller jusqu’à 22h lorsqu’ils sont bébés), il ne faut néanmoins pas oublier de les stimuler par le jeux histoire de se dérouiller les pattes… et éviter les betises ! Les chats ont besoin de se faire les griffes, alors n’hésite pas à acheter des griffoirs et à en mettre là où il risque de les faire (vers le canapé, les chaises…). Le chat aime observer de haut son territoire, un arbre à chat serait donc le bienvenu. C’est assez complet comme objet : il en existe des plus ou moins grands avec plus ou moins de possibilités ; paniers, canne à pèche intégrée, renfoncement… Certains vont même jusqu’à prendre des arbres à chat muraux ! Le rêve ! De notre côté, on a investi dans 2 hamacs : un que l’on peut fixer à la fenêtre et un qui possède des pieds. Bien évidemment, on a aussi pas mal de cannes à pèche et de petits jouets comme des petites souris, des petits ballons qui font du bruit… Un chat se lasse vite de son jouet, il ne faut donc pas hésiter à alterner sur plusieurs jours.

Satisfaire les besoins « primaires »

Bien-préparer-l'arrivée-de-son-chaton-sur-canapé-yeux-bleux

Des gamelles pour manger et pour boire. On dit qu’il faut souvent compter 2 gamelles d’eau. On peut également trouver des fontaines à eau. Egalement, il ne faut pas hésiter à nettoyer les gamelles souvent ! Concernant la nourriture, nous avons pris les mêmes croquettes que celles qu’il avait chez sa maman pour éviter un changement trop brusque. Autre investissement : la litière et son bac. Il doit être adapté à la taille du chat et peut être ouvert ou recouvert. Niveau litière, on en trouve désormais des végétales agglomérantes qui peuvent aller directement dans les toilettes. Pratique lorsqu’on est dans un appartement 😉 !

Le petit plus pour bien se préparer à l’arrivée de son chaton

J’aime bien dire que j’ai mis 9 mois à devenir « maman-chat« . Faisant partie de la #TeamChien, j’ai eu beaucoup de mal à aller vers les chats pour tous les a priori qu’on entend et que j’ai pu expérimentés. Et puis, début février 2019, on a dépanné un copain pendant plus de 2 mois en gardant son chat – Monsieur Oli – (un Sacré de Birmanie). Je ne connaissais absolument pas cette race. Cela s’est révélé être une super expérience... Car j’en suis tombée amoureuse ! Au final, cela nous a permis de nous sentir capables d’en avoir un, d’en prendre soin, de s’en occuper… Donc je ne peux que conseiller avant de franchir le pas, de faire le test. D’essayer de garder un chat, voir comment cela fonctionne. C’est une très bonne expérience qui peut indiquer si cela est trop tôt ou au contraire, si les voyants sont au vert pour accueillir un nouvel être chez soi :).

Les Sacrés de Birmanie

Lorsque l’idée d’avoir bientôt un petit chat était là, j’ai débuté mes recherches : Est-ce que Monsieur Oli était une exception qui confirmait la règle ? Ou bien était-ce les caractéristiques des Sacrés ? Après recherches auprès de livres, de vidéos et d’expériences de certaines personnes… Il s’avère que les Sacrés sont réputés pour être des « chats-chiens« , de véritables boules d’amour, de la douceur sur pattes, et des chats hyper sociables ! On avait eu une très bonne expérience avec lui alors pourquoi ne pas « avoir » le notre ? D’autant plus que pour des chats de race, ils sont considérés comme ayant une bonne santé (c’est un point non négligeable je pense). Alors a commencé mon cheminement pour bien préparer l’arrivée du chaton. Le dernier jour du mois d’août a été marqué par notre première rencontre avec notre bébé chat qui nous a rejoint début octobre. Lorsqu’il est arrivé, il s’est tout de suite dirigé vers une petite souris et a exploré sa nouvelle maison avec elle. Sa première nuit ? Il est venu de lui même et a dormi entre Papa-Chat et Maman-Chat !  Et j’espère qu’il s’agit d’une très longue histoire d’amour entre chaton et parents-chats 🙂

J’espère que cet article t’aura aiguillé un peu plus dans tes démarches pour trouver ton bébé chat ! Est-ce que tu as une boule de poils ? Si oui, quel a été le cheminement pour préparer son arrivée ? Est-ce que tu as d’autres conseils à donner ?

bien-préparer-l'arrivée-de-son-chat

 

Lots of love,

blog beauté bio birds and butterfly

 

You Might Also Like

1 Commentaire

  • Reply Bien préparer l'arrivée de son chaton - Birds and Butterfly 15 mars 2020 at 1:36

    […] Ce site est en cours de chargement, veuillez patienter. Toutefois, si vous souhaitez l'afficher tout de suite, Cliquez ici […]

  • Laisser un commentaire