Une tasse de thé

Ma relation avec mon corps

21 avril 2017

C’est quoi « se regarder dans un miroir » ?

C’est quoi se regarder dans un miroir ? Comment sait-on ce qu’on est ? Comment se définit-on ? Physiquement. C’est difficile de se voir dans un miroir et de ne pas savoir. Suis-je grosse ? Suis-je mince ? Pourquoi mes camarades filles s’étonnent de voir mes côtes dans les vestiaires ? Alors que mes parents me disent que je suis « enfin mince« . Pourquoi la généraliste a inscrit « TCA à surveiller » sur mon carnet de santé ? C’est pourtant la seule et unique fois où mes parents m’ont dit que j’étais jolie… Pourquoi mes règles ne sont plus là ? J’ai encore de la poitrine, un peu de graisse dans les cuisses pourtant. Pourquoi je perds mes cheveux ? Pourtant je mange. Pas beaucoup, mais mon estomac ne peut supporter que du pain et de la salade nature à midi… J’avais des beaux cheveux avant mais maman me disait que j’étais « limite au niveau du poids« .

miroir fée clochette relation au corps

De 18 ans…

Avec les études supérieures, j’ai pu enfin goûter à l’indépendance, vivre dans son appartement, loin de ses parents, seule. Et j’ai presque commencé à voir mon corps avec mes propres yeux, dans le miroir… En vain. « Tu t’es pesée récemment ? » « Je trouve que tu as pris des fesses. » Et la balance appuyait les suspicions. « Tu as raison, j’ai pris 600 grammes« … Et venait la fameuse réponse à tout : « Va faire du sport. Inscris-toi en salle. » Je ne sais pas si on se rend compte de la dose de stress que cette phrase peut me procurer. Une sentence irrévocable. Pire que dans Koh Lanta. Et j’avais beau reperdre ces 600 grammes/ 1 kilo/ 20 grammes, ils ne me l’ont jamais dit. Seulement lorsque je les reprenais.

J’ai longtemps détesté le sport pour cette raison. Pourquoi moi j’étais obligé de toujours bouger, faire attention à mon poids, à ce que je mange alors que mes frères et soeurs non ? Pourquoi à 8 ans, on m’a emmené voir une diététicienne ? Alors que ma courbe taille/poids était normale. Pourquoi à 12 ans on m’a inscrite dans une salle de sport pour me faire coacher ? Alors que ma courbe était toujours dans la norme. Pourquoi moi alors que les autres non ? Faire du sport, c’était pour mincir. Bien manger, c’était pour perdre du poids ou « au pire se stabiliser » .

relation au corps fille blonde

… à 24 ans.

Je n’ai jamais pu en parler à quelqu’un qui comprenne vraiment cette situation. Alors je profite de ce petit espace qui est le mien pour poser tout ça. Quelques temps plus tard, je ne sais toujours pas voir mon corps à travers un miroir. Je ne le vois qu’à travers les yeux des autres. Dans le miroir je me vois, mais je suis incapable de me définir. Mince ? Non maman ne m’a dit ça que lorsque je pesais 41 kg. Et j’en suis loin. Grosse ? Je ne sais pas. J’ai des joues, des cuisses, trop de poitrine, du ventre… Maman dit « limite » alors ça doit être ça. Je suis « limite ».

Puis j’aimerai arrêter l’article ici. Mais le finir comme ça ne laisserait pas un bon message. Ça ne laisserait pas de morale. Et mon but, ce blog, ce n’est pas de se faire sentir mal. Je veux pouvoir montrer aux gens qu’on peut se relever, apprendre à s’apprécier, déculpabiliser et surtout, se sentir bien. C’est juste tellement important. Alors bien que je ne m’accepte pas encore totalement, voici ce que j’aimerai dire.

relation au corps parc amsterdam

Fais toi plaisir. L’essentiel est de se sentir bien dans son corps et de faire les choses pour soi.

Que tu trouves ce plaisir dans la nourriture, dans une activité sportive, ou autre. Fais les choses pour toi. Ne fais pas quelque chose pour les autres. Puisqu’on parle de physique ici, fais toi belle pour toi. Avec le printemps, j’ai parlé de sujet plus ou moins « sensibles »… Mais ce n’est pas pour imposer une manière d’être, mais simplement partager une manière de prendre soin de soi. D’ailleurs, je fais toujours un point avant d’entrer dans le vif du sujet : L’essentiel c’est de se sentir bien dans son corps et de faire les choses pour soi. Pose toi toujours la question : Pourquoi je fais ça ? Pour faire plaisir aux autres ? Non. Si la réponse est : Pour moi, parce que j’éprouves du plaisir à faire ça, parce que ça me fait me sentir bien, parce que même sans les autres, je ressens le besoin de le faire pour moi ? Alors fonce.

ombre plage relation au corps

Et si on changeait le message à faire passer ?

A l’approche de l’été, on voit de plus en plus de « challenge sportif », de recette « healthy », et que sais-je encore… Et j’ai vu que certaines commençaient à en avoir marre de ces genres de choses. Car ça les complexait, les faisait se sentir mal. Pourquoi ? Parce que le message n’est pas de se sentir bien pour soi et ressemble plus à un effet de mode qu’autre chose. Sérieux, tout les ans c’est la même rengaine : « Comment perdre du poids en 3 semaines?« , « Régime pour être prête cette été« . (On remarquera d’ailleurs que ce genre d’articles s’adressent à un lectorat féminin… Mais on va pas rentrer dans ce débat aujourd’hui.). Et au final, ces « bonnes » résolutions prises au printemps ne tiennent plus une fois rentrée de vacances. Si le message était de s’accepter, de se sentir bien je pense que l’on serait plus à même de s’y tenir.

Vis ta vie comme tu l’entends

On pense trop souvent à tort (et merci à tout les magazines féminins de véhiculer ça) que « sport/manger healthy = mincir » alors que ça peut avoir un tout autre but : se faire plaisir. Par exemple, je te disais plus tôt que mes parents m’avaient fait détester le sport. Aujourd’hui, je fais du sport pour moi. Parce que ça me permet d’évacuer, que ça me fait du bien. Et de le faire pour moi me fait vraiment apprécier ça. Je crois que je n’ai jamais été autant assidue et eu autant plaisir à courir que maintenant. Concernant mon alimentation, je n’ai vraiment pas envie de me priver car ça ne sert à rien si c’est pour perdre du poids et le reprendre cet hiver. Puis, on n’a qu’une vie. Ne te prive pas sous pretexte que c’est « à la mode ». Fais ce qu’il te plait. Ne culpabilise pas.

message positif relation au corps

Si j’ai fait cet article c’est un peu pour moi, un peu pour toi et pour celles qui peuvent se sentir mal dans leur peau à cause des autres. Si j’ai fait ça c’est aussi pour prévenir, ne laisse pas les autres te dire ce qui est le mieux pour toi. C’est tellement difficile de s’en sortir et moi-même je n’en suis pas encore totalement sortie; je ne sais pas ce que c’est que de se regarder avec ses propres yeux dans un miroir. Je suis désolée si cet article t’a paru très long, si j’ai été un peu sombre au début mais j’avais besoin d’extérioriser ça. C’est vraiment important pour moi de faire passer ce message maintenant. Fais les choses pour toi et parce que ça te plait.

Lots of love,

birds and butterfly blog beauté

 

You Might Also Like

42 Commentaires

  • Reply Estelle 21 avril 2017 at 1:43

    Coucou,
    Ton article m’a extrêmement touchée, nous avons le même passé. Et la même volonté de faire fi des gens, de ce qu’ils pensent, ou de ce qu’on croit qu’ils pensent. De vivre, juste, de se sentir bien avec soi-même. D’arrêter de se juger.
    Je pense que tu trouveras peut-être sur mon blog des articles qui pourraient t’intéresser, sur tout ça. Et aussi une série Youtube que j’ai commencé, justement, à cause/grâce à ce passé : l’envie de communiquer aux autres cette envie de se sentir bien en harmonie avec soi-même.
    N’hésites pas
    Bon courage à toi pour t’accepter pleinement, je sais qu’on a dû te le dire des centaines de fois mais ça ne suffit pas 🙂 Tu es toute jolie !

    Estelle

    • Reply Salomé 26 avril 2017 at 7:37

      Et c’est plus facile à dire qu’à faire… Je vais aller voir tt ça, j’ai très peu de temps en ce moment 🙁

      Merci bcp pour ton commentaire Estelle 😉

  • Reply Serena 21 avril 2017 at 1:54

    Hello ma jolie,
    Voilà un très bel article que je me suis empressée de partager sur Twitter ! Je souffre de TCA et le rapport avec mon corps est compliqué, la cohabitation est loin d’être simple alors je te comprends à 200%. C’est pas facile de s’accepter surtout quand on est jugé trop sévèrement. Pour ce que ça vaut, je ne trouve pas du tout limite mais très belle et toute mince ❤
    Je t’envoie plein de bisous !

    • Reply Salomé 26 avril 2017 at 7:39

      Oh mince je ne savais pas 🙁 j’ai surtput fait l’article pour des personnes qui ont eté / sont dans le meme cas… C’est tellement dur ! Je te souhaite plein de courage car il en faut ! ❤❤

  • Reply Louise 21 avril 2017 at 1:58

    Un très beau message qui me touche ey auqiel j’adhère totalement. Tu as un bien exprimé tout cela, merci !

    • Reply Salomé 26 avril 2017 at 7:39

      De rien Louise 😉

  • Reply Geekette At Home (@geekettehome) 21 avril 2017 at 2:15

    il est vrai qu’il est difficile de s’accepter tel que l’on est quand on voit dans les magazine et dans la société en général qu’il faut être mince a tout pris pour être acceptable physiquement….j’aime beaucoup ton article !!

    • Reply Salomé 26 avril 2017 at 7:40

      Et oui… Ravie qu’il t’ait plu !

      Bisous !

  • Reply La Belle Bleue 21 avril 2017 at 2:26

    C’est fou ce qu’un diktat peut détruire quelqu’un, le pousser à faire n’importe quoi et à outrance… Alors que c’est tellement plus simple de s’écouter. Mais souvent, l’image que l’on a de soi (et parfois à travers les yeux d’une autre personne) fausse un peu la donne, du coup on croit qu’il faut s’écouter en arrêtant de manger.
    Le pire, c’est si c’est ta mère, donc une figure d’autorité, qui est considérée comme « celle qui a toujours raison » surtout quand on est très jeune, qui te martèle des idées qui se révèlent être erronées, et le fruit de son propre complexe !
    En tout cas, d’après tes photos, tu es très bien comme tu es, et ce qui compte, c’est que tu sois en bonne santé 🙂

    • Reply Salomé 26 avril 2017 at 7:43

      C’est exactement ça. D’un coté je ne lui en veux pas parce que je sais qu’elle veut bien faire. Mais bon… J’avoue que c’est l’article où je montre beaucoup de photo de moi à differentes étapes de ma vie ( sur les 3derniere années) j’avais pas envie de paraitre narcissique loin de là, d’autant plus que ce ne sont pas mes photos preférées…
      Comme tu dis, l’essentiel c’est d’etre en bonne santé !

  • Reply Pauline 21 avril 2017 at 2:49

    C’est un article très touchant. J’ai connu la même chose, je ne me voyais pas à travers mes yeux, et je prenais ces jugements pour argent comptant. Mais le fait est que chaque personne est unique et magnifique comme elle est, ce qui compte ce n’est pas de correspondre aux critères de quelqu’un, quand bien même cette personne nous a mise au monde, mais de se plaire à soi, de se sentir bien dans son corps.
    C’est un très beau message que tu véhicules ici, qu’il est important de répandre.

    • Reply Salomé 26 avril 2017 at 7:45

      Voilà tu as tout compris Pauline ! Maintenant ma devise c’est « peut importe ton physique, tant que tu as une tete, 2 bras 2 jambes tu es joli » !

  • Reply Nadia 21 avril 2017 at 2:53

    Ça a dû être difficile dis donc… Quand on sait qu’on a besoin de personne pour s’infliger cette pression j’ose à peine imaginer ce que tu pouvais ressentir en la subissant dans ton entourage…
    Je te souhaite de t’en f… royalement des autres !

    • Reply Salomé 26 avril 2017 at 7:47

      Ca l’est encore et j’ai écrit l’article sur le coup de l’emotion après une enieme remarque… J’espere que je m’en foutrais un jour ! Merci pour ton commentaire !

  • Reply Laurine 21 avril 2017 at 2:59

     » je ne sais pas ce que c’est que de se regarder avec ses propres yeux dans un miroir »
    merci pour ce très bel article qui m’a touchée. On sent que c’est sensible, mais que c’est sincère et que ça vient du coeur…
    Je n’aurai pas la prétention de dire « je sais ce que tu ressents », je ne te connais pas, mais disons que j’ai connu cette même pression, cette exigence, du poids qui frôle la transparence. Et aujourd’hui, il reste des séquelles, notamment celui du miroir, où je suis incapable de m’y voir. Je n’ai plus aucun repère, je ne sais pas si ce que je vois est vrai ou dans ma tête, je suis incapable de me décrire..
    J’aimerai que le culte de la beauté et de la minceur (maigreur..) disparaisse, que les injonctions à être comme ça ou comme ça ne soient plus, qu’on arrête de mettre la pression à des GAmIN.E.S, et enfin que chacu.n.e comprenne que sont corps lui appartient, à lui ou elle seul.e seulement, et que PERSONNE n’a a y redire…
    Bon courage à toi, une belle journée également 😉

    • Reply Salomé 26 avril 2017 at 7:54

      C’est exactement ça, des sequelles où on ne sait plus ce que tel mot veut dire et dans quelle « case » on se situe… Et au final on pourrait se poser la question de si son propre corps nous appartient vraiment ou non… Merci pr ton commentaire !

  • Reply Nina 21 avril 2017 at 3:21

    Hello, J’ai été très touchée par ton article et je me suis sentie concernée car j’ai vécu plus ou moins la même chose , mes parents ont pu être comme les tiens et c’était vraiment dur au quotidien! Je compatis et je te comprends totalement! En tout cas tu as fais passer un bon message ! J’espère que maintenant tu te sent mieux, bien dans ta peau et que tu es heureuse !

    • Reply Salomé 27 avril 2017 at 7:52

      Ca me fait plaisir que tu dises que ca vehicule un bon message, c’est ce que je voulais avant tout ! J’espere que tu vas mieux toi aussi !

  • Reply Lisa 21 avril 2017 at 3:55

    Très touchant ton article !
    Toute mon enfance, ma famille m’a forcé à faire des prises de sang, des examens etc car j’étais très fine, « maigre » comme ils disaient. Ils étaient persuadés que j’avais des carences, alors que non : j’avais un métabolisme pas comme les autres.
    En grandissant j’ai pris des cuisses, du ventre, et maintenant c’est le chemin inverse… Je dois moins manger, aller au sport etc… Mais personne ne se soucie de ce qu’il y a dans notre tête, est-ce qu’on se sent bien comme ça ?

    En tout cas, plein de courage et de soutien pour la suite !
    Bisous
    Lisa, de http://www.lazylizzy.fr

    • Reply Salomé 27 avril 2017 at 7:53

      Oh 🙁 comme quoi ça vaut pr n’importe quel type de morpho… Plein de courage à toi aussi ! ❤

  • Reply julia 21 avril 2017 at 4:02

    wouaaaa j’ai vraiment rien à ajouter je trouve ton témoignage poignant et tes conseils perfect ! Peu importe comment nous sommes il faut juste réussir à etre en accord avec nous même, essayons de nous aimer :*

    • Reply Salomé 27 avril 2017 at 7:54

      Tout à fait ! Mais c’est toujours plus facile à dire qu’à faire !

  • Reply Kristin 21 avril 2017 at 5:59

    Un très bel article qui fait passer un beau message. Même si je suis une adepte des programmes sportifs, je fais du fitness car mon plaisir à moi c’est la nourriture. Mais je souhaite garder un corps harmonieux alors je pratique une activité sportive régulière 🙂 ça me défoule et me garde aussi en bonne santé !

    • Reply Salomé 27 avril 2017 at 7:55

      Oui tant que tu le fais pour les bonnes raisons c’est à dire pour toi et ta santé, c’est le mieux !

  • Reply nadine 21 avril 2017 at 7:38

    Coucou 😉 je suis absolument d’accord avec toi, je sais que c’est dur mais il ne faut pas prêter attention aux remarques des autres, car souvent comme on dit « c’est leur propre reflet qu’ils voyent ». Il faut se sentir bien dans son corps, pour soi et non pour le regard des autres.

    • Reply Salomé 27 avril 2017 at 7:56

      Et oui… Toujours plus facile à dire qu’à faire !

  • Reply Clelolife 21 avril 2017 at 7:46

    Hello, j’aime beaucoup ton article en tant que « maman » j’ai eu énormément de mal à accepter mon corps après grossesse vergeture etc et c’est vrai que avec le temps je m’y fait, mais j’ai quand même mis 5 ans pour pouvoir me regarder dans la glace et aller à la plage normalement en maillot comme tout le monde merci beaucoup pour cet article écris avec ton cœur =) courage !!! Belle journée

    • Reply Salomé 27 avril 2017 at 7:57

      C’est une des raisons pour lesquelles j’ai peur/ pas envie d’avoir des enfants… 5 ans c’est enorme je trouve, j’espere que tu t’accepte comme tu es mnt 😉

  • Reply Les Jolis Slims 22 avril 2017 at 7:47

    Hello Salomé,
    J’avais envie de réagir à ton article. D’abord, je suis un peu choquée. Non, beaucoup. J’ai grandi dans une famille bienveillante et trop protectrice. J’ai appris tard (genre, vraiment très tard, genre passé 20 ans, tu vois !) que toutes les familles n’étaient pas comme ça. Mais aujourd’hui encore, je tombe souvent des nues. Ça me choque de lire que tu souffres de ton image à cause de tes parents. Ça me blesse aussi parce que j’imagine bien ce que ça peut être de grandir sous un regard qui te jauge et qui n’a que tes reproches à te faire.
    Je ne sais pas comment on sort d’une telle situation. Je ne sais pas si un jour tu arriveras pleinement à te détacher du miroir mais je te le souhaite 🙂 Perso, je trouve que tu es particulièrement belle. Ton visage a du caractère, tu ne ressembles pas à tout le monde. Et du peu de photos sur pied que j’ai vu de toi, tu es loin du surpoids ! Tu es mince, tu es normale (s’il y a vraiment une norme !). Merci pour ton message encourageant de fin d’article, tu as raison. On devrait juste faire ce dont on a envie. Et l’idéal, c’est de s’entourer de gens qui ne te jugeront pas. J’en parle très souvent mais il y a une dizaine d’années, j’ai lu « ces françaises qui ne grossissent pas » de Mireille Guiliano et je le conseille à toutes celles qui ont du mal avec la bouffe. Je ne dirais pas que le ton de l’auteur est compatissant ^^néanmoins, elle donne de super conseils pour reprendre son alimentation en main tout en apaisant sa relation à la nourriture.
    Des bisous !

    • Reply Salomé 27 avril 2017 at 8:01

      Coucou Delphine 🙂 merci pour ce commentaire ❤ ca me touche… Chacun sa famille ms après je ne leurs en veux pas, ils ont juste fait ce qui leurs semblaient le mieux pour eux… Je pense que c’est difficile d’etre de bons parents. J’irai voir où je peux me procurer ce livre, merci encore 😊

  • Reply Audrey 22 avril 2017 at 12:11

    Coucou ma belle !
    Je trouve ton article très bien et tu as raison, il faut faire les choses pour soi et non pour les autres. Malheureusement ce n’est pas une chose qui est facile à comprendre lorsqu’on est ado et même plus tard. Certaines personnes de notre entourage vont nous redonner un coup de boost alors que d’autres ont tendance à nous rabaisser pour se sentir mieux elle même et il faut savoir faire le tri entre le mauvais et les personnes qui te disent certaines choses pour ton bien. Un grand bravo pour cet article en tout cas 🙂 Bizoux ❤

  • Reply LaParenthèsedOr 22 avril 2017 at 1:41

    Le principal c’est de se sentir bien dans sa tête et dans son corps sans se soucier du jugement négatif des autres, (oui c’est moi qui dit ça tiens), mais à force, c’est ce que j’ai compris. Je n’arrive pas trop à comprendre pourquoi tes parents ont eu ce « comportement » sur toi, c’est très « limite » (du coup) de leur part !
    Un squelette c’est pas beau, toi t’es toute jolie 😉

    • Reply Salomé 27 avril 2017 at 8:04

      Un squelette c’est pas beau ms c’est aussi comment sont certaines filles naturellement alors qu’elles mangent à leur faim ( voire plus !). Merci pour ton message 😉

  • Reply Héloïse Caillard 22 avril 2017 at 1:56

    Ma chère Salomé, saches que tu es superbe et je te remercie d’avoir parlé à coeur ouvert dans ton article!
    Tu as raison, souvent, ce sont les autres, suivant leur regard, qui nous culpabilisent en nous catégorisant de « trop grosse » trop maigre » « trop poilue », blablabla! C’est difficile de se détacher de ces paroles, lorsqu’elles nous ont accompagnées de nombreuses années… Mais nous sommes tous en droit d’apprendre à nous accepter nous-mêmes! Ce n’est pas simple, c’est un apprentissage de tous les jours car on cherche toujours à être « mieux » en se comparant à d’autres, mais au fond, comme tu le dis si bien, l’important est de se faire plaisir et d’être en accord avec soi-même 😀
    Je te souhaite plein de bonheur ma belle 🙂
    Bisous

    • Reply Salomé 27 avril 2017 at 8:05

      Voilà, on cherche toujours à etre mieux de l’exterieur alors qu’il vaut mieux le chercher de l’interieur… Merci Héloïse 🙂

  • Reply Prunettte 22 avril 2017 at 3:16

    Tu as eu raison d’aller au bout de cet article.. Ca n’a pas du être évident pour toi tous les jours. J’avais souvent les mêmes remarques petite. L’indépendance en appartement a été le plus bénéfique pour moi. Manger, et faire ce que je voulais. Ce n’est pas pour autant que j’ai pris du poids, au contraire j’en ai perdu. Comme quoi. Je me sentais enfin mieux. Même si cela reste très dur au quotidien de se regarder dans un miroir et d’être objectif. La société et les réseaux sociaux nous contraignent à tout cela. Pourtant, ce n’est pas ça le but. Comme tu le dis si bien, il faut faire les choses pour nous et pas pour les autres.

  • Reply Aimy G. 23 avril 2017 at 3:30

    Trés bel article, trés touchant .. On est tellement nombreuses à se sentir mal dans notre corps alors qu’on ne devrait pas .. Malheureusement la société nous impose ses dictas, à nous de se créer la force de passer au dessus ! Bisous ma belle 😉

    • Reply Salomé 29 avril 2017 at 5:27

      Et pour se créer la force, il en faut du courage !! Merci 🙂

      Bisous !

  • Reply little-so 25 avril 2017 at 10:02

    coucou ! je me reconnais vachement dans ton article, parce que c’est la même chose chez moi… Les parents toujours à répéter : et ton régime ? c’est pas en mangeant des gâteaux que tu vas perdre du poids. pareil, quand j’ai perdu du poids  » ah bah voilà t’es plus jolie comme ça « . C’est lassant et déprimant de savoir qu’on est ‘jolie’ que quand on est mince ou maigre… ce diktat de la minceur est vraiment insupportable –‘

    enfin il ne faut pas s’en soucier même si c’est compliqué (surtout quand on a des TCA) et surtout comme tu dis ne pas s’empêcher de vivre 🙂
    je te fais de gros bisous!!

    • Reply Salomé 29 avril 2017 at 5:32

      Oh ma pauvre 🙁 Je comprends…
      Oui, c’est facile à dire mais en faisant un travail sur soi, ça ne peut qu’aller mieux !

      Gros bisous !!!!

  • Reply Ségolène 25 avril 2017 at 1:48

    Merci pour cet article ma belle Salomé !
    Comme d’habitude il est très vrai et il dit aussi des choses qui laissent un peu sur le cul… Les parents sont là pour veiller sur leurs enfants et devraient presque être les premiers à t’encourager à être bien portante, et à avoir un minimum de… bah de minimum ahah 😉
    On passe presque toutes par des périodes où on est plus sensibles à notre rapport à notre corps… Et parfois, même si on sais qu’il faut faire les choses pour soi, certains contextes ou juste la société font qu’on ne se sent pas aussi sure de soi et en accord avec soi-même qu’on voudrait l’être ou qu’on pense l’être. Il m’arrive souvent moi-même d’osciller entre « tu es bien aujourdhui » et le lendemain « tu fais un peu ‘grosse’ aujourd’hui »… Et je ne sais pas toujours d’où cela sort !
    Sacré relation que nous avons avec notre image n’est-ce pas ? 🙂
    Encore merci pour cet article !
    Des bisous ❤︎

    • Reply Salomé 29 avril 2017 at 5:37

      Oh bah là j’étais clairement pas dans ma période et j’étais hyper sensible ( l’adolescence quoi ! )
      Oui j’ai des jours où je me dis  » putain mais j’suis bien en fait » et d’autres « mon dieu le gros tas! » C’est clair !

      Bisous !

    Laisser un commentaire